• Si je vous dis "sargasses" ça vous dit quelque chose? Jusqu'à il y a quelques années, ça m'aurait fait penser "mer des sargasses", nom exotique d'un endroit perdu on ne sait où, un mystère géographique en somme.

    Mais malheureusement, les sargasses ont tendance à faire parler d'elles, et on ne les connaît désormais que trop. Les sargasses, ce sont ces vilaines algues brunes qui prolifèrent sur nos côtes antillaises. Ce qui n'était jusque là qu'un désagrément visuel et olfactif, est en train de devenir une réelle catastrophe sanitaire et écologique. Des bancs entiers viennent polluer les plages. Ci-dessous Saint Félix, les Salines, ou encore la marina de Saint François.

    Invasion!

    Invasion!

    Invasion!

    Invasion!

    Outre le fait qu'elles sont nocives pour la santé (elles dégagent des gaz toxiques; leurs bancs abritent des micro bestioles urticantes, ou encore peuvent dissimuler des poissons lions), elles sont en train de détruire notre environnement: asphyxie des jolis diodons, des poissons, du corail, tortues empêtrées dans les algues...

    Invasion!

    Le préfet risque de demander sous peu l'état de catastrophe naturelle, mais en attendant aucune mairie, personne n'agit. C'est vrai que c'est bien embêtant à stocker, à dépolluer, et puis ça coûte cher... On commence à voir des initiatives personnelles, par contre. Ce week end, des ramassages sont prévus par les locaux, en espérant faire réagir rapidement l'Etat ou les collectivités.

    Mais gageons que le problème sera soulevé rapidement, le 10 mai, avec la venue de François Hollande. Pour l'anecdote, le président doit venir inaugurer le Mémorial ACTe (gros bâtiment autour de l'esclavage et de la traite négrière); ces messieurs de l'organisation ne souhaitaient pas le faire passer par le quartier de la Darse, car visuellement, c'est bof, et ça craint. Ils avaient donc prévu une arrivée tonitruante par la mer. T'as qu'à croire...

     


    votre commentaire
  • La condition animale en Guadeloupe n'est pas terrible... beaucoup de chiens et chats abandonnés lors des retours en métropole, qui se mélangent entre eux et font plein d'autres chiens et chats. 

    Pour lutter contre cela, les associations se démènent et font appel à des familles d'accueil, chez qui transitent les bestioles avant de partir majoritairement à l'adoption en métropole.

    Après avoir découvert cette forme de bénévolat par le biais des copines, on avait accueilli notre Noiraud fin mars. Et maintenant, les deux petits nouveaux: Sirie et Stromy!

    Famille d'accueil

    Ces deux-là faisaient partie d'une portée de 10. Après un bain plus que salutaire, ils ont découvert leur nouveau terrain de jeux, et leurs compagnons. Compagnons à 4 pattes, mais aussi à deux...

    Famille d'accueil

    La SPA fournit les croquettes (gros sac de 15 kg de compét!),

    Famille d'accueil

    à nous de fournir câlins et attention, afin de permettre à ces trois-là de partir vers une vie meilleure...

    Famille d'accueil


    1 commentaire
  • Ces derniers jours,

    - on se balade dans les champs pour aller cueillir des mangues

    Ces derniers jours...

    Ces derniers jours...

    - le maître d'Oscar est absent deux jours car il était au concert de Stromae mercredi soir

    - on croise une sauterelle-feuille

    Ces derniers jours...

    - l'Homme fait des bokits. Je vous mets la recette, car ça y est, il la tient bien: pour 6 à 8 bokits: mélanger 500g de farine, un sachet de levure boulangère, du sel et de l'eau. Laisser gonfler au moins 3 heures, puis pétrir pour former des boules qu'on laisse à nouveau monter 30 minutes. Un coup de rouleau pour bien aplatir, un coup dans l'huile, et garnir de ce que l'on veut. Pour notre basique le complet piment: œuf, gruyère, jambon blanc, knacki de préférence mariné à la créoline, et (un peu) de piment. Tomate salade pour alléger, mmmmm! c'est un régal!

    Ces derniers jours...  Ces derniers jours...

    Ces derniers jours...  Ces derniers jours...

    - et en allant récupérer les gars à l'école, je vois Victor qui se bidonne avec un copain. Il s'avère que le copain en question trouve Elia "en forme". Ou plutôt en formes, car je vous laisse deviner la signification...


    votre commentaire
  • Après avoir assiégé en vain la Générale des eaux hier, l'Homme est reparti ce matin plein d'entrain (et surtout bien remonté!).

    Puis je le vois revenir, escortant un petit bonhomme. Le gars trifouille un peu le compteur.

    "Vous avez l'eau.

    - Ben non.

    - Si si, vous avez l'eau.

    - Je vous dis que non!"

    Pendant ce dialogue surréaliste, l'Homme inspecte la tuyauterie. Se penche un peu plus sur un petit machin accroché au robinet du jardin...

    Suite et fin de l'incroyable saga de l'eau...

    Ce ridicule petit machin! C'est de ce ridicule petit machin qu'arrive toute l'eau de la maison!

    Et voilà la responsable de notre traversée du désert de 6 jours:

    Suite et fin de l'incroyable saga de l'eau...

    Argh.


    2 commentaires
  • Hier encore, comme souvent le dimanche lorsque le travail le permet, c'était pique nique. Pas n'importe où, sur l'une de mes plages préférées: la plage de Port Louis, tout là-haut. Pas la très connue, celle du Souffleur, mais celle juste après le cimetière, vers la mangrove. On y est plus tranquilles, car elle est fréquentée essentiellement par les locaux. Ah, et aussi par les yen yens, ces agaçants petits moustiques qui dès l'après midi picotent et gratouillent à tout va...

    Abstraction faite des yen yens, on y est bien! Et encore plus quand on est bien accompagnés comme c'était le cas hier!  les amis de longue date, Jean Marc et Marion, les nouveaux, Véro et Steph, et les futurs, Guillaume et Erwin!

    Pas mal de vagues hier, sur cette plage d'habitude calme du grand cul de sac marin, mais pas de quoi effrayer les affreux et leurs copains, bien au contraire!

    Les grands ont préféré la place à l'ombre, et papoter autour d'une table bien garnie, comparant planteurs et salades, gâteaux à l'ananas ou à la pomme, ou encore se gavant de cookies (là, c'est pour la choupie!). Un peu de baignade, mais surtout beaucoup de discussions animées, et une belle belle journée.

    Pour ma part, j'étais tellement occupée que je n'ai même pas pensé à dégainer l'apn! Pour une fois il n'y aura donc que quelques malheureuses photos...

    Le Souffleur, Port Louis

    Le Souffleur, Port Louis

    Le Souffleur, Port Louis

    Belle journée, juste entachée par la rencontre de Jean Marc et de l'Oursin, et par le passage de deux plongeurs de la gendarmerie qui recherchaient le corps d'une personne disparue la semaine dernière...


    2 commentaires